Année 2017

LAURÉATS : Agnès Mathieu-Daudé & Stéphane Jolibert

   


Romans parus depuis la plume d'or obtenue par Agnès MATHIEU-DAUDE :
2017  L'ombre sur la lune  Gallimard


  Agnès Mathieu-Daudé  

En acceptant de prendre un café avec la belle Thorunn, Alberto n'imaginait pas qu'il se retrouverait dès le lendemain matin de son arrivée en Islande propriétaire d'une usine de salage désaffectée, quelques jours plus tard sur les pentes d'un volcan déchaîné puis en cavale à travers le pays avec une jeune fugueuse... Confronté à une nature apocalyptique et au caractère farouche des autochtones de l'île, l'orphelin de Santiago est obligé pour la première fois de s'interroger sur le sens de sa vie. A l'heure des comptes, quand les anciennes culpabilités ressurgissent pour dessiner un homme moins lisse qu'il n'y paraît, au milieu des nains, licornes devenues narvals, mules mapuches, marins patibulaires, et de pas mal de moutons, il est encore temps de faire les bons choix...

  Un marin chilien
  Gallimard
  Stéphane Jolibert  

Un univers gelé, sous la neige huit mois sur douze, quelque part au-delà de la frontière au nord, aux confins du monde civilisé. Dans ce monde où le bruit des arbres et des bêtes est tamisé par le poids de la neige, il y a le vieux Tom, qui a perdu ses jambes et distille de l'alcool dans son laboratoire clandestin. Il y a Nats, qui livre la gnôle entre la ferme de Tom et le Terminus, le bar-hôtel-bordel sur la route déserte qui mène à la ville lointaine. Il y a Sarah la rousse, qui émeut Nats au-delà du rationnel, il y a l'Irlandais, le contremaître, Leïla la prostituée et le mécano Twigs la Levrette. Et puis Marthe qui subit la violence de son mari alcoolique. Tout ce monde-là survit, malgré la neige et les coups durs, parce qu'il n'y a pas d'autre endroit où aller. Tous luttent contre les loups, tous les loups, quels qu'ils soient.

  Dedans ce sont des loups
  Le Masque

Les autres candidats

 
  Pauline-Gaïa Laburte  

Rien ne destinait César Ritz, né dans une famille paysanne du Valais, à l'hôtellerie et encore moins à la gloire. Arrivé à Paris pour l'exposition universelle de 1867, il se forme sur le tas, grimpe les échelons, devient serveur, maître d'hôtel, gérant puis directeur de palaces sur la Riviera, à Londres et bientôt à Paris. Génie entrepreneur, visionnaire, il incarne désormais le faste et les plaisirs des têtes couronnées d'Europe et des magnats américains. Mais tout prodige a ses démons et Ritz sombrera. Echappant à la biographie, Pauline-Gaïa Laburte évoque en phrases courtes et percutantes, maniant dérision et anachronismes savoureux, fantaisie et tragique, la fabuleuse ascension d'un homme dont le nom, partout dans le monde, est synonyme de luxe à la française.

  Ritzy
  Albin Michel
 
  Astrid Manfredi  

On l'appelle la Barbare ; elle a vingt ans. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux . Belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile. En prison, elle écrit sa rage de survivre, et tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon ? Rêver d'autres rencontres ? Et si la littérature pouvait encore restaurer la dignité ? La Barbare est un bâton de dynamite rentré dans la peau d'une société du néant.

  La petite barbare
  Belfond
 
  Pierre-Etienne Musson  

Août 1914, la déclaration de guerre vient bouleverser le quotidien tranquille des villageois de Nouan-le-Fuzelier en Sologne. Antoine Richerand, l’instituteur, part pour le front, laissant derrière lui Inès, sa ravissante épouse. Au printemps 1915, grièvement blessé par un éclat d’obus, Antoine est hospitalisé à Paris. Inès lui rend visite régulièrement, s’efforçant de tenir son rôle d’épouse aimante, mais elle découvre un homme transformé, traumatisé par son expérience de la guerre, entre prostration et accès de violence. Exténuée par ses voyages incessants, consciente que l’avenir espéré avec Antoine est désormais impossible, Inès se met à rêver d’une autre vie… Un jour sur les quais de Seine, elle fait la connaissance d’Isidore Lambiot, un vieux garçon un peu excentrique. Ému par la détresse de la jeune femme, il lui propose son aide. Dès lors, Inès va devoir choisir…

  Un si joli mois d'août
  Denoël
 
  Sylvie Yvert  

"Son existence fut plus qu'un roman" Née en 1778, Marie-Thérèse Charlotte de France, fille de Louis XVI et Marie-Antoinette, avait un destin tout tracé, à commencer par une enfance heureuse et dorée au Château de Versailles, régie par une éducation stricte et raffinée. Mais les tourments et tumultes de la Révolution couvent… jusqu'à la fatidique prise de la Bastille. Dès lors la vie de Mousseline la Sérieuse – surnom affectueux de sa mère – sera une tragédie racinienne faite d'errance et de malheurs. Son père, sa mère, sa tante et ses amis : guillotinés. Ses frères et sa sœur : morts. Elle-même est emprisonnée trois ans et demi, dont un an d'isolement total durant lequel elle ignore la mort de ses proches. Elle est par la suite condamnée deux fois à l'exil. Fille, sœur, nièce et belle-fille des trois derniers rois de France, elle traversera trois révolutions, deux restaurations et sera l'espace de quelques minutes Reine de France. Pourtant, elle n'aura de cesse de rêver jusqu'à son dernier souffle de son pays, la France, et de la reconquête du trône.

  Mousseline la sérieuse
  Héloïse d'Ormesson


              
Historique du prix Un livre Une commune