Année 2015

LAURÉAT : Jean-Paul Didierlaurent



Romans parus depuis la plume d'or obtenue par Jean-Paul DIDIERLAURENT :
2018  La fissure  Au Diable Vauvert
2016  Le reste de leur vie  Au Diable Vauvert
2015  Macadam  Au Diable Vauvert


Les images de la soirée de la remise du prix, vendredi 16 octobre 2015


  Jean-Paul Didierlaurent  

"Peu importait le fond pour Guylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écoeurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine". Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l'usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6h27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant. Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie... Dans une couleur évoquant le cinéma de Jean-Pierre Jeunet ou la plume ouvrière de Jean Meckert, Jean-Paul Didierlaurent signe un premier roman qui nous dévoile l'univers d'un écrivain singulier, plein de chaleur et de poésie, où les personnages les plus anodins sont loufoques et extraordinaires d'humanité, et la littérature le remède à la monotonie quotidienne.

Vous pouvez également consulter le résumé de la librairie Vaux Livres
  Le liseur du 6h27
  Au Diable Vauvert

Les autres candidats

 
  Ingrid Brunstein  

On connaît les atrocités du national-socialisme. Mais que sait-on du vécu des enfants allemands pendant la guerre ? De leurs souvenirs, de la vision du monde qui en surgit, de l'Allemagne qu'ils ont reconstruite ? Festivités nazies, absence des pères, bombardements, fuite devant les Russes perçus comme la menace suprême, exils successifs à travers une Allemagne dévastée. C'est ce qu'une petite fille a vu et nous raconte?: trop petite pour comprendre mais assez grande pour deviner ce dont personne ne voudra plus jamais parler. Il y a Lotte, la fillette allemande. Et Charlotte, l'adulte devenue française. Lotte et Charlotte ne sont qu'une et nous livrent, ensemble, une histoire jamais racontée. Un récit-document remarquable.

  Pas de survivants
  L'Aube
 
  Olivier Delahaye  

Romain a treize ans et une obsession : découvrir ce qui se cache sous les jupes des filles. Ses parents, férocement conservateurs, tiennent â le maintenir dans l'ignorance et â préserver son innocence. Pourtant, l'interdit ne fait qu'attiser la curiosité de l'adolescent. De vaines tentatives en déconvenues, Romain n'apprend rien des femmes qu'il côtoie, jusqu'à sa rencontre avec Flore, une jeune musicienne aveugle qui le guidera sur le chemin de la sensualité. Roman initiatique empreint de poésie et de grâce, Le Ventre lisse dépeint avec justesse le passage de la candeur aux premières ardeurs. Cette quête juvénile de l'origine du monde expose la beauté nue sans tabous.

  Le ventre lisse
  Héloïse d'Ormesson
 
  Marie-Aimée Lebreton  

De son enfance, Nine ne connaît que la rencontre de ses parents en Algérie, leur amour trop bref et la mort du père fauché par la guerre. Madame Plume, sa mère, évoque à peine la vie d'avant et la fuite du village de Kabylie pour s'installer dans le nord de la France, où elles ont vécu à l'écart du monde. Au mutisme maternel, la petite oppose une soif de savoir, de comprendre et de se libérer qui passera par l'apprentissage du piano, du langage, et aussi par un retour sur la terre des origines. Ce court récit de l'exil épouse le rythme et la poésie du conte pour évoquer la quête identitaire d'une femme éblouie par les lumières de son enfance.

Vous pouvez également consulter le résumé de la librairie Vaux Livres
  Cent sept ans
  Buchet-Chastel
 
  Laure Protat  

Je ne sais pas qui est mort, je ne sais pas où est passé mon père, ce qu'est devenu mon père, mais mon père ne s'est pas tué, mon père n'était pas homme à se tuer, cet homme-là est un inconnu. La vie se scinde en deux. Un jour d'été, un homme met fin à ses jours. S'arrête alors le temps du bonheur. Commence celui des questions déchirantes. Car il n'a rien laissé : ni lettre ni explications. Comment vivre avec ça ? Comment continuer, se construire ? Quelle place donner à l'absent ? Et d'abord, qui était-il vraiment ? Le temps a passé mais les obsédantes questions demeurent. C'est pour tenter d'y répondre que sa fille, qui lui ressemble tant, partageant avec lui le tourment de l'écriture, entreprend de chercher un sens à cet abandon.

Vous pouvez également consulter le résumé de la librairie Vaux Livres
  L'indifférent
  Arléa
 
  Georgia Makhlouf  

Entre Beyrouth et Paris, la narratrice nous livre le récit d’une vie commencée sous les auspices d’une enfance heureuse, avant d’être brutalement brisée par la guerre et l’exil. Elle le fait à travers les portraits de ceux qu’elle nomme les « absents », personnages qui ont croisé son parcours à différents moments et ont disparu. Leurs noms ont figuré un temps dans un carnet d’adresses, puis ont été biffés ou effacés au gré des circonstances, des brouilles, des disputes, des changements d’itinéraire, des décès.

  Les absents
  Rivages


              
Historique du prix Un livre Une commune